Il conjugue route et retraite !

Daniel a toujours 33 ans dans son cœur mais il assume pleinement ses 53 printemps surtout grâce à cette énergie qui le porte d’un projet à un autre avec un désir de s’accomplir dans son Second Souffle. Ses riches et nombreuses expériences professionnelles peuvent servir à plus d’un employeur. D’ailleurs, il n’a eu aucun mal à trouver chaussure à son pied une fois sa date de retraite confirmée à titre de sergent superviseur de patrouille au sein des policiers de la ville de Montréal.

De toute évidence, Daniel est un homme organisé où rien n’est laissé au hasard. Il est de ceux qui prévoient d’avance différentes options afin de ne pas être pris au dépourvu. « La retraite se prépare selon moi à moyen-long terme » partage Daniel. Il a commencé à s’intéresser à d’autres possibilités 10 ans avant l’arrivée de sa « retraite ». Tout au long de sa carrière, il n’a jamais hésité à participer à différents concours et missions. En 1999, il a effectué sa première mission en Haïti durant 9 mois. Il y est retourné en 2004, toujours dans le but de maintenir la paix, de former des patrouilles anti-émeute et d’agir à titre de bénévole pour certains organismes locaux. En 2009, il s’est rendu en Côte d’Ivoire pour protéger les civils et escorter les médecins qui travaillaient pour des organismes qui vaccinaient la population. À son retour, il a fait des tournées dans les écoles pour sensibiliser les jeunes à l’aide humanitaire et leur expliquer en quoi consistaient leurs missions.

Par la suite, il s’est amusé à épouser différents rôles, question d’observer comment il se sentait dans différents milieux. C’est en effet un moyen efficace pour redéfinir la personne que nous souhaitons être après de nombreuses années dans une même entreprise ou dans un même poste. Un peu à la manière de Leonardo DiCaprio dans le film « Arrête-moi si tu peux » Daniel a testé différents emplois (mais en toute légalité) pour mieux se reconnaître. Il a d’abord revêtu les habits d’un chauffeur de camion semi-remorque courte et longue distance. Il a aussi travaillé dans le domaine de la construction et depuis 5 ans, il travaille à titre de conducteur d’autobus scolaire. Ce dernier emploi rencontre davantage ses besoins et ses valeurs. Il permet de maintenir un contact privilégié avec les gens grâce aux échanges avec les parents, les intervenants dans les écoles et évidemment les enfants. De plus, l’horaire de travail lui donne beaucoup de flexibilité pour jouir d’un temps de qualité pour enrichir son quotidien.

Son secret pour bien vieillir : demeurer actif dans sa communauté. Il foulera la scène du théâtre de l’Ile Bizard en avril prochain pour la première fois à titre de comédien, une nouvelle expérience et surtout un excellent moyen de vitaliser sa mémoire! Il s’implique dans toutes sortes d’activités et adore apprendre et partager ses connaissances avec ses amis et collègues. La préparation à la retraite va donc au-delà du seul cadre professionnel. La clé de la réussite est de l’anticiper pour qu’elle ouvre sur ce Second Souffle qui sera d’autant plus épanoui qu’il aura été bien préparé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-->